Feux de la Saint Jean - Focs de Sant Joan

Les feux de la Saint Jean au Canigou et la Troubade

Feux de la Saint Jean – Focs de Sant Joan

Chaque village envoie sa délégation au Pic du Canigou pour rapporter la flamme sacrée qui servira à allumer le feu de la Saint Jean du village.

La fête de la flamme du Canigou commence par “la Troubade” (les délégations apportent le bois au sommet). Cette flamme allume aujourd’hui la plupart des feux de la Saint Jean de Catalogne.

C’est en 1955 qu’est née la fête de la flamme du Canigou

Entretenue toute l’année au Castillet de Perpignan, la flamme est emmenée la veille de la Saint Jean sur le sommet du Canigou “le toît du Roussillon” où les délégations de tous les villages ont amené les fagots au nom de leur village au moment de “la Troubade”.

“C’est une tradition, une ancienne tradition, la flamme, la flamme qui allumera tous les feux de la St Jean, part la veille du jour des feux, de la Casa Pairal, monte, portée par de jeunes montagnards aux jarrets solides et à la foi inébranlable en cette flamme de l’amitié, jusqu’au sommet du Canigou.

Là, elle sera veillée toute la nuit, le lendemain, jour attendu des feux, les jeunes, après un court repos, toujours prêt, toujours dispos, l’enferment dans une lampe tempête, et la descendent vers la plaine, courant, enjambant les ruisseaux, sautant les torrents, traversant les rivières, se transmettant par relais la flamme sacrée.
Cette flamme doit arriver avant la nuit, dans chaque village, aussi bien que dans le plus reculé des hameaux, partout où l’attend le bûcher préparé par de fervents amoureux de nos traditions.

Au signal venu du pic Canigou, tous les feux s’allumeront dans l’allégresse générale. Allumés par la flamme immortelle, véritable feux de joie, feux d’amitié et d’espoir, vous êtes une de nos plus belles traditions!

Je les salue, ceux qui montent le bois sec, ceux qui préparent le bûcher, ceux qui montent la flamme au sommet du pic, ceux qui veillent la flamme et les coureurs, ces jeunes qui se relayent, qui courent dans les chemins escarpés de nos montagnes ou sur les routes de la plaine, je les salue tous; il faut vraiment avoir la foi !

J’admire, tous les participants actifs qui perpétuent la célébration d’une pareille fête, ceci, parce que, ayant participé moi-même, très activement, une fois, une seule fois à la réussite des feux de la Saint Jean, je sais ce que cela demande parfois de peines et de sacrifices.”

Pere Guisset©
Tiré de l’histoire Rêve ou miracle.

 

Déroulement de la troubade

stjean02 150x150 Feux de la Saint Jean   Focs de Sant JoanChaque village envoie sa délégation au sommet du Canigou le dimanche qui précède la Saint Jean. La troupe monte avec elle un fagot de bois au nom du village qui sera déposé autour de la croix du Canigou.

Un jour avant la Saint Jean, les délégations remontent au Canigou pour la veillée. Le feu est allumé au sommet du Canigou avec la flamme apportée du Castillet de Perpignan. La petite flamme se transforme en un instant en un immense brasier qui illumine le ciel du Roussillon.

stjean03 150x150 Feux de la Saint Jean   Focs de Sant JoanLe lendemain, le jour de la Saint Jean, chaque délégation récupère le feu sacré dans une lampe et commence alors le long cortège des porteurs de flamme qui redescend le massif du Canigou. Les flammes arrivent en fin d’après-midi prêtent à allumer le feu de la Saint Jean !

Pendant ce temps, les villageois restés au village confectionnent les croix de la Saint-Jean avec des herbes du pays : l’orpin “mort-i-viu”, l’immortelle “sempreviva”, le millepertuis “perico groc”et le noyer “noguera”.

Festivités des Focs de Sant Joan

Pratiquement tous les villages du Vallespir se rencontrent au moment de la Troubade. Demandez les dates et heures de rendez-vous auprès des Mairies et des offices du tourisme

Site des feux de la Saint Jean

 

Show Comments

Comments are closed.

Ajoutez votre activité